Communiquer, c’est buter sur l’autre

« Communiquer, c’est buter sur l’autre », nous enseigne Dominique Wolton. C’est sans aucun doute vrai. Mais c’est sous l’influence des autres que l’on peut aller vers soi-même, comme nous le rappelle Bachelard. Parce que communiquer, c’est aller vers l’autre. C’est un processus d’échange et de réciprocité. « Le paradoxe de la condition humaine, c’est qu’on ne peut devenir soi-même que sous l’influence des autres ». Boris Cyrulnik,

A découvrir dans : « Le Procès de la communication » (Thierry Wellhoff – Manitoba/Les Belles Lettres) @leprocesdelacom

Crédit photo : Dominique Wolton by Stéphane Lavoué/MYOP pour Télérama

Mathilde de BeauneComment