Communication et justice : Hervé Témime appelé à la barre

 « L’essentiel de la communication judiciaire est non publique et non spectaculaire. »
Hervé Témime, avocat pénaliste

  « Il est très rare que nous ayons intérêt à rendre publiques des procédures visant nos clients. Sachant que je suis, pour l’essentiel, du côté de la défense. L’accusateur a, quant à lui, davantage d’intérêt à rendre publique son accusation afin qu’elle soit davantage entendue. (…) Dans de nombreux cas, nous avons choisi, avec mon client, de ne pas communiquer, de rester silencieux face à un déferlement médiatique. Cette non-communication a été notre meilleure communication ! » Hervé Témime, avocat pénaliste.

 

A découvrir dans : « Le Procès de la communication » (Thierry Wellhoff – Manitoba/Les Belles Lettres) @leprocesdelacom

Mathilde de BeauneComment